Aller au menu Aller au contenu

Chauffage au sol

Intégré au sol de votre logement, le plancher chauffant permet l’émission de chaleur de manière diffuse et homogène. Votre sol devient un grand radiateur, remplaçant ainsi tous les autres émetteurs de chaleur.

L’installation d’un plancher chauffant apporte un grand confort à votre habitation ; la température moyenne ressentie est plus élevée, avec un air plus sain, et une durabilité de la chaleur accumulée, tout en faisant gagner de l’espace habitable.

De plus, vous pourrez réaliser jusqu’à 15% d’énergie supplémentaire en baissant la température de votre chauffage de 2 à 3 degrés.

Il existe deux types de planchers chauffants : hydraulique ou électrique. Le premier fonctionne sur le même principe qu’un radiateur classique avec de l’eau circulant dans le circuit au sol. Il peut également être réversible, avec la circulation d’un liquide frigorigène dans le circuit d’eau chaude. A contrario, le second chauffe le plancher par effet de joule, avec un câble chauffant.

Le plancher chauffant hydraulique

La chaleur circulant dans le réseau de canalisation incorporé au plancher est produite par un générateur de chaleur, comme une chaudière à condensation, une chaudière au bois, ou une pompe à chaleur. Il favorise donc les économies d’énergie en étant couplés à ces systèmes de chauffage performant, et peut donc vous faire bénéficier d’aides financières pour la rénovation énergétique. Le rendement du système en devient donc meilleur, et votre facture d’énergie baisse toujours plus !

Le plancher chauffant peut permettre de chauffer toute votre habitation, en remplaçant totalement tous les émetteurs de chaleur. Plusieurs circuits peuvent être installés et régulés indépendamment, afin de moduler les températures selon les pièces, et leur occupation, afin d’optimiser toujours plus le rendement et vos économies d’énergie. De plus, grâce à la chape de béton qui recouvre le plancher chauffant, la chaleur est conservée durablement, ce qui assure une stabilité de la température dans votre logement.

Le plancher peut-être réversible, pour assurer la fraîcheur de votre logement lors des périodes estivales, s’il est en complément d’une pompe à chaleur réversible. Cependant, bien que confortable, ce procédé n’est pas écologique ni économique, car il demande beaucoup d’énergie.

En ce qui concerne l’aménagement, tous types de revêtements peut recouvrir le sol (carrelage, marbre, parquet flottant, moquette) à condition que le DTU référencé soit correspondant. Cependant, dans le cadre d’une rénovation de logement, l’installation de plancher chauffant peut impliquer un rehaussage du plancher de 6 à 15 cm. L’immobilisation du logement durant la durée des travaux sera également nécessaire.

Le plancher chauffant électrique

C’est un plancher dans lequel sont incorporés des circuits de résistances électriques, recouvert par une chape de béton. Même si le coût d’investissement peut paraître moins onéreux, le coût d’exploitation reste assez élevé ; l’électricité reste une énergie coûteuse pour un système de chauffage.

De plus, les résistances électriques sont soupçonnées de générer un stress électromagnétique qui n’instaure pas un environnement sain pour l’homme. Enfin, le changement d’énergie n’est pas aisé avec ce type de chauffage, car intégrer au bâti.

 

A noter :

Si vous installez un plancher chauffant, vous pourrez bénéficier des aides financières suivantes, à condition de faire réaliser les travaux par une entreprise étant RGE :

Vous souhaitez installez un plancher chauffant ? Pour recevoir un devis gratuit, rendez-vous ici.