Aller au menu Aller au contenu

Chauffe-eau thermodynamique

Le chauffe-eau thermodynamique intègre deux éléments dans son système de fonctionnement : un ballon d’eau chaude et une pompe à chaleur. Le ballon d’eau chaude dépend du bon fonctionnement de la pompe à chaleur. Le plus souvent, la pompe à chaleur (plus petite que celles utilisées pour un système de chauffage) est située dans une pièce annexe non chauffée (garage ou cave). Elle absorbe les calories absorbées dans l’air et les transmet à un fluide frigorigène. Grâce au compresseur, la chaleur générée peut ensuite chauffer le ballon d’eau chaude.

Chauffe-eau thermodynamique 2

Comme pour toutes les pompes à chaleur aérothermiques, si le système de pompe à chaleur ne peut pas fonctionner, par grand froid par exemple, une résistance thermique prend le relais.

Ce fonctionnement vous permet de produire assez d’eau chaude sanitaire pour couvrir vos besoins journaliers ; selon le modèle choisi, plus de 1 000 L d’eau chaude peuvent être produites par jour. De plus, l’eau chauffée peut aussi être stockés (il est alors dit « à accumulation »).

Très peu énergivore (3 ou 4 kWh produits pour 1kWh consommé), le chauffe-eau thermodynamique vous permet de baisser votre facture d’énergie de 70% !

Les aides financières pour votre chauffe-eau thermodynamique

L’installation d’un chauffe-eau thermodynamique  vous donne droit à un CITE (crédit d’impôt) de 30%. Des aides de l’ANAH et/ou des primes énergies sont également accessibles.

Vous pouvez bénéficier d’un éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) pour financer vos travaux.