Aller au menu Aller au contenu

Isolation des murs

Avec 25% de chaleur pouvant s’échapper des murs, l’isolation des murs représentent le deuxième point sensible d’un logement. En effet, étant la plus grande surface en contact avec l’extérieur, une mauvaise isolation entraînera un important échange thermique entre l’intérieur et l’extérieur. Une bonne isolation des murs permet donc de conserver la chaleur ou fraîcheur d’une maison.

La majorité des déperditions thermiques se font par les ponts thermiques, c’est-à-dire au niveau des jonctions entre un mur de façade et la toiture, ou entre le plancher et les murs porteurs. Les murs situés au nord et à l’ouest sont les plus sensibles à l’humidité et sont donc à privilégier.

Isolation murs

Le matériau isolant devra donc présenter une certaine capacité d’isolation, une certaine densité et une perméabilité à la vapeur d’eau. De ce fait, les isolants les plus adaptés sont ceux conditionnés en panneaux semi rigides ou rigides.

Comme pour la toiture, l'isolation par l'intérieur, moins onéreuse, fait perdre de l'espace de vie et demande de déménager les pièces à isoler lors des travaux. A contrario, l'isolation par l'extérieur (ITE) est plus efficace, mais plus coûteuse, et demande la présence de certains critères techniques et/ou parfois l’accord des autorités en charge du maintien du patrimoine.

Il existe deux méthodes pour réaliser une isolation des murs par l'intérieur :

  • Isolation des murs par vissage sur tasseaux : c’est un long morceau de bois à visser au mur. Le panneau isolant est ensuite fixé sur les tasseaux grâce à des vis. C’est la méthode la plus adaptée si les murs sont humides, car il est important de laisser un vide d'air entre le mur intérieur et le panneau isolant.
  • Isolation des murs par doublage collé : si le mur n’a pas d’imperfection, cette technique peut être utilisée. Il s’agit de coller un panneau isolant à la façade intérieur du mur. Une plaque de plâtre est généralement collée au panneau d'isolant.

Il existe trois méthodes principales pour réaliser une isolation des murs par l'extérieur :

  •  Isolation des murs sous enduit : un panneau isolant est collé au mur extérieur grâce à du mortier puis chevillé. Pour le protéger des aléas extérieurs, on ajoute un enduit mince, composé de fibre de verre, puis un enduit hydraulique.
  • Isolation des murs sous bardage : sur l'isolant fixé contre le mur, on fixe l’ossature bois (bardage) avant de fixer un revêtement extérieur (ardoise, pierres ou bois). Le bardage doit être entretenu tous les cinq ans.
  • Isolation des murs avec enduit isolant : un enduit composé de mortier et de matériaux isolants est directement posé sur la façade, en plusieurs couches. Cette technique est moins efficace que les deux premières.