Aller au menu Aller au contenu

Isolation du plancher

L’isolation du plancher est un complément à l’isolation des murs avec un retour sur investissement rapide de par la simplicité des techniques et sa réalisation peu coûteuse. Même si le sol n’est responsable que de 10 % des déperditions de chaleur, son isolation donne un grand confort au logement ; le sol est moins froid sans même avoir un plancher chauffant.

Le choix du matériau et de la technique dépendra des caractéristiques du plancher ; avec un vide sanitaire ou une cave, les travaux seront plus facilement réalisables. Sinon, il est possible qu’il faille détruire l’existant pour ajouter une couche isolante.

En effet, il existe deux sortes d’isolation de plancher :

  • L’isolation d’un plancher au dessus d’une pièce non chauffée (cave, laverie, garage, par exemple)
  • L’isolation de planchers bas (avec vide sanitaire ou terre plein).

Plusieurs matériaux peuvent être utilisé pour l’isolation par le sol :

  • La laine de roche, résistante à l’humidité et dans le temps
  • Le polystyrène, facile à mettre en place, avec une bonne résistance thermique (mais pas acoustique) et un rôle de pare-vapeur
  • Le polyuréthane : meilleur isolant thermique et acoustique, il peut être dangereux en cas d’incendie à cause des émissions toxiques
  • La fibre de bois : utilisée en panneaux rigides, elle donne une bonne isolation thermique
  • Le verre cellulaire : en plus d’offrir une bonne isolation thermique, il est résistant à l’humidité et incombustible. Cependant, sa production est coûteuse et polluante