Aller au menu Aller au contenu

Système de ventilation

La ventilation n’est certes pas un élément d’isolation à proprement parler. Cependant, lorsqu’un logement est isolé, les échanges thermiques sont très faibles ; cela évite les déperditions thermiques mais inclut aussi un faible renouvellement de l’air, ce qui entraîne un air intérieur humide et vicié qui peut entraîner des dégradations du logement.

Bien entendu, l’aération quotidienne du logement peut palier à ce problème, mais ce n’est pas une solution optimale pour continuer à réaliser des économies d’énergie de chauffage, surtout en hiver. C’est pourquoi, l’installation d’une VMC permet de renouveler l’air sans déperdition thermique. Elle est l’élément indispensable lors de la rénovation d’un logement.

De plus, la réglementation en vigueur exige que les habitations soient aérées par « conduits à fonctionnement naturel ou des dispositifs mécaniques ». Ainsi, les pièces de vie (chambre, salle à manger …) doivent bénéficier d’entrées d’air, et les pièces de service (cuisine, salle de bain) de sorties d’air.

Il existe de plusieurs types de VMC, à simple ou double flux, auto ou hygro réglables. Chaque caractéristique s’adapte à un type de climat, de logement ou de pièce (salle de bain par exemple).

Une VMC simple flux sera plus facile à installer, avec des entrées d’air dans le haut des fenêtres, et des bouchez d’extraction dans les pièces de service reliées à un simple groupe d’extraction pour conduire l’air viciée vers l’extérieur.

Il est préférable qu’une VMC double flux soit installée par un artisan spécialisé. Il faut en effet mettre en place un échangeur thermique et des bouches de soufflage et d’extraction. Il n’y a pas de contact avec l’air direct de l’extérieur, et l’air entrant n’est donc pas sujet à de grosses variations thermiques.

Vous souhaitez installer un nouveau système de ventilation ? Pour recevoir un devis gratuit, rendez-vous ici.